La vraie vie de Sissi

Une impératrice solitaire qui se bat pour l'amour - Une femme passionnée qui risque tout pour la liberté
Le musical ELISABETH retrace la vie de l'Impératrice Elisabeth - la légendaire et mythique Sissi - de ses 15 ans à son assassinat à Genève en 1898. Son histoire nous est racontée sans complaisance par son assassin, l'anarchiste Luigi Lucheni. L'histoire fascinante de cette femme qui a cru qu'il lui était possible d'être libre tout en étant l'impératrice de l'Empire austro-hongrois, ce grand bateau qui n'allait pas tarder à sombrer.

★★★★★ Douze millions de spectateurs dans le monde


«Le monde est un bateau. Et le bateau coule»


La comédie musicale raconte l'histoire d'Elisabeth ("Sissi"), l'impératrice d'Autriche, de ses fiançailles et de son mariage en 1854 à son assassinat en 1898 aux mains de l'anarchiste italien Luigi Lucheni, à travers l'objectif de son obsession croissante pour la mort, alors que son mariage et son empire s'effondrent autour d'elle au tournant du siècle.

Résumé complet

Photos Gaël Maleux


   
CREATEURS
Producteur 
AuteurMichael Kunze 
CompositeurSylvester Levay 
Adaptation françaiseStéphane Laporte 
Mise en scèneJack Cooper 
Mise en scèneSimon Paco 
Assistanat mise en scèneNordin Thewiz 
Direction musicaleLaure Campion 
Direction musicale - AssistanatJulie Delbart 
Direction du CastingFabrice Pillet 
Coaching vocalFabrice Pillet 
ChorégraphieKylian Campbell 
Assistanat chorégraphieAlexia Cuvelier 
LumièreLaurent Kaye 
CostumesBéatrice Guilleaume 
MaquillagesVéronique Lacroix 
ScénographieThierry Bosquet 
Assistanat scénographieEugénie Obolensky 
Conception et sculpture de l'aigleSylvianne Besson 
Conception et sculpture de l'aigleFlorence Wiot 
CoiffuresOlivier Amerlinck 
Direction artistiqueDaniel Hanssens 
Dramaturgie littéraire et historiqueOlivier Moerens 
Dramaturgie musicaleFabrice Pillet 
Ingénieur sonMarco Gudanski 
Ingénieur sonVincent Debongnies 
AVEC
Impératrice ElisabethMarie-Pierre de Brienne 
Impératrice ElisabethRomina Palmeri 
La MortKaplyn 
Luigi LucheniAntonio Macipe 
Empereur François-JosephArnaud Masclet 
Archiduchesse SophieAnne Mie Gils 
Duc Maximilien (père d'Elisdabeth)Steven Colombeen 
Rodolphe (fils d'Elisabeth)Lander Van Nuffelen 
Rodolphe (9 ans)Achille Hourt 
Rodolphe (6 ans)Charlie Oliver 
Frau Wolf, Comtesse EstherhazyJanis Van Dorsselaer 
Duc Max, ClergéSteven Colombeen 
Comte Grünne, Noble Hongrois, Director, EnsembleFloris Devooght 
Cardinal Archevêque RauscherNiels Batens 
Baron KempenNando Tilkin 
ProfesseurJonas Steppe 
Baron HübnerDaan Keisse 
Prince de SchwarzenbergIan Schelfaut 
Ludovike, Mademoiselle WindischIlse La Monaca 
Helene de WittelsbachInge Teeuwen 
Une mère, Noble HongroiseMaud Hanssens 
Gouvernante, CitoyenneHélène Kamers 
Gouvernante, CitoyenneUlrieke Storme 
Gouvernante, CitoyenneJessica Celmer 
Gouvernante, CitoyenneEveline Maes 
Ange de la mort, danseurLucas Bierlair 
Ange de la mort, danseuseAmélie Henry-Biabaud 
Ange de la mort, danseuseShaoline George 
Ange de la mort, danseuseAurelie Hugo 
Ange de la mort, danseuseVirginie Benoist 
Ange de la mort, danseuseA distribuer 
ORCHESTRE
Chef d'orchestreLaure Campion 
Piano 1David Bracke 
Piano 1Julie Delbart 
Piano 2Jelena Pesic 
Piano 3Yi-An Xia 
Flute/alto flute/piccoloBlaz Snoj 
Hautbois/cor anglaisEva Debruyne 
Clarinette/saxophone/clarinette basseSabine Schmitz 
Clarinette/saxophone/clarinette basseSeverine Sierens 
Cor 1Hans Verhulst 
Cor 2Maria Pilar Frias Pérez 
TrompetteMarc Goris 
TrombonePieter Vandermeiren 
BasseBram Decroix 
BasseDaniele Giampaolo 
PercussionSilas Van den Spiegel 
BatterieRonald Dhaene 
BatterieJoris Thys 
Violon 1Christophe Pochet 
Violon 2Anna Zaitseva 
Violon altoAna Sofia Rodrigues Sousa 
VioloncelleEline Duerinck 
EQUIPE TECHNIQUE
Directeur techniqueYves Hauwaert 
Directeur technique adjointDenis de Bock 
Régisseuse généraleKelly Furtado 
Régisseur lumièreNicolas Fauchet 
Régisseur lumièreBruno Smit 
PoursuiteurAdrien Souchet 
PoursuiteurTamsir Garny 
Cheffe habilleuseLouise Hanquet 
HabilleuseMaud Bargiacchi 
HabilleuseFlorence Neefs 
HabilleusePhiline Wollast 
Entretien des costumesArlette de Winne 
Cheffe maquiilleusePénélope Deloze 
MaquilleuseSabrina Rottiers 
MaquilleuseHéloïse Viane 
MaquilleuseLucy Zeitou 
PRODUCTION
Directrice de productionLady Karidas 
Assistante de productionLaetitia Galesloot 
Presse internationaleLynda Mihoub  
Presse belgeValérie Nederlandt 
Responsable billetterieDiana David 
Photo reporterAlexandre Mhiri 
Photo scèneGaël Maleux 
GraphisteGaétan Bergez 
Une coproduction de Bulles Production, de Cooper Production, de La Comédie de Bruxelles et du Théâtre Le Public
Avec le soutien du Tax Shelter de l'Etat Fédéral Belge via Belga Film Funds et de la CFWB.
Worldwide Stage Rights: VBW International GmbH
GmbH Linke Wienzeile 6, 1060 Vienna, Austria
international@vbw.at www.vbw-international.at

Photos Gaël Maleux


...

Critique - La preview à laquelle j’ai assisté est une représentation forte, avec des chorégraphies serrées, une mise en scène qui parvient à amadouer toutes les difficultés d’une scène en plein tout en en magnifiant les avantages, un orchestre (dirigé par Laure Campion) qui approche de la perfection et une distribution en or. Et à la fin de cette avant-première, nous ressentons qu’il y a encore quelques opportunités de croissance qui suggèrent que c’est un des incontournables joyaux de cet été. (…) Marie-Pierre de Brienne (Sissi) vient du Québec pour jouer ici à Bruxelles. Elle incarne Elisabeth d’une manière convaincante; jeune poulain au début, femme mûre et amère à la fin. (…) Anne Mie Gils a trouvé le parfait mélange d’arrogance impériale et de rigueur pour sa Sophie. La Mort est magistralement interprétée par Nicolas Kaplyn. Séduisant, charmeur, il peut faire succomber quiconque. Seule sa relation avec Sissi est compliquée, et cela est très bien rendu. L’assassin Luigi Lucheni est joué par l’extravagant par Antonio Macipe. En tant que conteur de l’histoire, il apporte avec lui une dimension supplémentaire au musical. Arnaud Masclet pose un Français-Joseph digne, vieillissant scène après scène, tout en restant totalement juste. (…) La plus grande surprise est Lander van Nuffelen. Il incarne un incroyable prince Rodolphe à la fois en termes de jeu, de présence et de voix. Nous pouvons être brefs sur cette performance vocale: Waow. Cela s’applique à toute la distribution et à l’ensemble. (…) Encore un remerciement aux Anges de la Mort. Les metteurs en scène les ont rendus très présents et cela fonctionne très bien. Ils renforcent la présence de la Mort à maintes reprises, grâce aux mouvements serrés et aux habiles chorégraphies de Kylian Campbell.

Elisabeth est un chef-d’œuvre. De l’école viennoise, c’est certain, mais l’équipe de Bruxellons! lui confère une touche apaisante. Il faut avoir vu cette version car elle sera un jalon dans l’histoire du musical Elisabeth!

Consulter article complet

Patrick Defort - Musical Vibes - 18 juillet 2022

...

Critique - Un divertissement musical enlevé, parfaitement maîtrisé, depuis sa mise en scène (Jack Cooper et Simon Paco) jusqu’à la direction musicale (Laure Campion), lorsque nous l’avons découvert en avant-première. (…) Spectacle déjà culte en Allemagne ou au Japon, Elisabeth nous parvient donc à Bruxelles en création mondiale en français avec une jeune comédienne canadienne, Marie-Pierre de Brienne, qui livre une performance exceptionnelle dans le rôle de Sissi. Avec 17 musiciens, 220 costumes et une trentaine d’artistes (comédiens-chanteurs et danseurs), c’est l’une des productions les plus ambitieuses jamais portées par l’équipe de Bruxellons!.

Consulter article complet

Catherine Makereel - Le Soir - 13 juillet 2022

Critique - Avec 17 musiciens, plus de 220 costumes et une trentaine d’artistes (comédiens-chanteurs et danseurs), la nouvelle comédie musicale de Bruxellons envoie du costaud. Commandée en 1990 par l’Opéra de Vienne, afin que l’Autriche regarde en face les ressorts (même les plus sombres) de son passé, la pièce traverse la véritable histoire de l’impératrice Élisabeth d’Autriche, reine de Hongrie, loin de la mièvrerie des films avec Romy Schneider. Parfaitement maîtrisé, le spectacle vous emporte dans un tourbillon de passions humaines et de révoltes politiques.

Le Soir - MAD - 20 juillet 2022

...

Pré-papier - L'Impératrice d’Autriche est une héroïne tragique et romantique propre à enflammer l’imagination des artistes. Son destin, tel que le retrace Élisabeth, la comédie musicale de Michael Kunze et Sylvester Levay, est plus proche de la réalité historique que les films où Romy Schneider prêtait sa beauté à la princesse rebelle. « Elle est une femme qui s’est retrouvée à un endroit où elle n’aurait pas dû être », constate Simon Paco, l’un des deux metteurs en scène. Le spectacle commence en
effet au moment où l’empereur François-Joseph, qui devait épouser sa soeur, la remarque cachée derrière sa promise et en tombe follement amoureux. Et lorsqu’elle est assassinée à soixante-et-un ans, c’est encore par hasard qu’elle se trouve sur la route d’un anarchiste qui voulait tuer une personnalité.

Consulter article complet

Jean Bauwin - L'appel - Juin 2022

...

Pré-papier - Pour sa 24e édition, le festival Bruxellons ! présente, dès le 11 juillet, la comédie musicale “Élisabeth”. Un spectacle historique et grandiose qui retrace la vie de l’impératrice Sissi. Avec une trentaine d’artistes sur scène, 220 costumes et 17 musiciens.

Consulter article complet

Stéphanie Bocart et Jacques Franck - La Libre Belgique - 6 juillet 2022

Analyse - « On conserve une liberté artistique mais on doit respecter l’œuvre », analyse Oliver Moerens. « ll n’est pas question qu’Elisabeth soit seins nus et se mette à faire des claquettes mais on peut discuter de beaucoup de choses. Là où le personnage de la Mort, par exemple, est normalement en costume d’époque, nous voulions quelque chose de plus contemporain. » Ce qui donne, à Bruxellons, une sorte de rockeur intemporel grâce à l’électrique Kaplyn. Même chose avec le personnage du narrateur (qui joue aussi l’anarchiste assassin de Sissi) qui trouve en la personne d’Antonio Macipe une présence savoureusement indisciplinée. Alors que l’équipe de Bruxellons se penche déjà sur le « musical » de l’été prochain – un West Side Story qu’ils souhaitent plus moderne que les versions archi connues – une incertitude plane toujours sur le futur : « Si nous n’obtenons pas de contrat-programme en 2023, ce n’est pas sûr qu’on continuera », soupire Oliver Moerens, fatigué du manque de reconnaissance local, tandis que leur renommée a dépassé les frontières : ils ont reçu cette année un Trophée d’honneur aux Prix de la Comédie musicale à Paris.

Consulter article complet

Catherine Makereel - Le Soir - 13 juillet 2022

Emission 42ème Rue - France Culture
       (Interview et 3 extraits live - 5 juin 2022)

Toute la presse :

Photos Gaël Maleux


1

Grandiose. Nous avons adoré…

Dominique Lambein - mardi 12 juillet 2022 -

2

J'ai assisté avec émerveillement à la première avant-première : un régal ! La qualité vocale est époustouflante.

Nathalie Legrain - mercredi 13 juillet 2022 -

3

Les applaudissements soutenus et longs d’hier soir étaient très largement mérités!!! Superbe spectacle: les voix, les chorégraphies et la mise en scène, le tout dans un cadre splendide, m’ont permis de passer un moment hors du temps!!!

Corinne Brisson - mercredi 13 juillet 2022 -

Tous vos 3 avis :






Mais aussi





Version pleine page (seule version disponible monde Apple)


Pas encore de dossier sur ce spectacle