Bab Marrakech


D'Ismail Akhlal, Naïm Baddich et Salim Haouach


Mise en scène: Mohamed Ouachen - Une production de Ras El Hanout - 1 représentation ▪ 1 août 2018

Prix de la Critique 2017 – Meilleur Espoir Masculin

À travers sa relation avec son père, Ismaïl vous entraîne dans un seul en scène déroutant. Le spectacle allie subtilement humour et émotion, projection et introspection, sociologie et anthropologie. Bab Marrakech est une pièce qui fait rire et qui offre également l’opportunité de mener une réflexion sur les Autres et finalement, nous-mêmes.


En quelques mots

Avez-vous déjà visité le Bab Marrakech ?
“J’adore ce magasin, une vraie caverne d’Ali Baba.”
On y trouve une grande diversité de produits, et de personnes.
“Ici, il y a des gens de toutes les nationalités, toutes les langues, toutes les origines, tous les passeports et, de tous les shampoings, on sait jamais”.
À la caisse, vous y rencontrerez Ismaïl, qui se demande ce qu’il fait là, surtout quand il entend :
“Je peux payer avec des dihrams ? Il m’en reste un peu de mes vacances”
En fait, Bab Marrakech, c’est le magasin du père d’Ismaïl.
“Maman, t’es sûre qu’il est vraiment malade Papa ? Il ne le fait pas exprès pour que je travaille au magasin ?”

Ismaïl se retrouve comme pris en otage dans ce magasin, et nous y raconte son histoire : son travail, la relation complexe avec son père, et les rencontres avec ces Bruxellois, de naissance ou d’adoption, femmes et hommes, jeunes et moins jeunes, pauvres et moins pauvres, qui l’ont sommé de raconter Bruxelles d’aujourd’hui et ses problématiques quotidiennes, vue à travers les yeux de cette diversité simplement naturelle.
Bab Marrakech, un seul en scène rythmé et mêlant autobiographie et délires assumés, à ne pas manquer.


Le fil est rouge est ta relation avec ton papa. Comment a-t-il réagi ?
Il l’a reçu comme une lettre d’amour. Mon père est venu voir le speactcle, et je pense que ce spectacle nous a permis de nous retrouver. Bab Marrakech c’est le nom du magasin de mon papa, où il a toujours voulu me voir travailler. Salim Haouach et Naim Baddich m’ont aidé à écrire. Ce spectacle m’a permis d’arrêter de travailler au magasin, et mon père l’a accepté. C’est comme si il m’avait compris grâce à ce spectacle.


Distribution

CREATEURS
AuteurIsmail Akhlal
AuteurNaim Baddich
AuteurSalim Haouach
Mise en scèneMohamed Ouachen
AVEC
Ismail Akhlal

Presse

Dans l’épicerie Bab Marrakech, on croise aussi bien Flamands, Turcs, Berbères, expatriés français, Russes, Bruxellois « de souche » ou d’adoption, tous incarnés par un Ismaïl Akhlal transformiste qui change de personnage en une perruque, un accent, un changement de ton. Au-delà des échanges a priori banals autour des courses à faire se dessinent des milieux sociaux, des manières d’être, d’appréhender la société belge dans ses mille et un contrastes. Tout ce petit monde se rencontre, se parle, se comprend avec un naturel qui fait du bien, et rend hommage à Bruxelles la multiculturelle.
Sur ces portraits drôles et attendrissants se greffe le récit poignant d’une relation père-fils. Réticent à remplacer son paternel, malade, dans l’épicerie familiale, Ismaïl s’y résout pour finalement se rapprocher de cette figure sévère et inaccessible. Il en ressort une tendresse que les mots ne peuvent exprimer. Si on rit beaucoup, on ressort surtout de Bab Marrakech avec l’envie d’aimer la ville telle qu’elle est. Sans jamais porter de jugement, Ismaïl Akhal croque avec un naturel désarmant une population riche de son métissage.

Catherine Makereel - Le Soir

Tout au long de son spectacle, le jeune humoriste revient sur son travail dans l’épicerie familiale pour "faire plaisir à son père malade" et ses rapports avec ses clients souvent originaires de plusieurs pays. Le spectacle évoque aussi sa quête d’une relation plus apaisée avec son père, qu'il compare à "l’histoire de L'alchimiste du romancier Paul Coelho".
Bab Marrakech, c’est aussi une mise en scène parfaitement rythmée. Un spectacle riche en émotion, où l’on passe des rires aux larmes. Ce n'est pas un hasard si le one-man-show a reçu une standing ovation appuyée.

HuffPost - Zaineb El Yahiaoui


Vos avis

"Ce soir était TOP! On a passé une super soirée entre amies! La relation entre père et fils nous a touché d’une manière émouvante mais également apporté avec beaucoup d’humour. Génial comment tu as présenté la diversité à Bruxelles. Une pièce à conseiller!"

"Je l’ai déjà vue deux fois et je reste marquée par la finesse et l’intelligence de cette pièce. Elle m’avait d’abord fait beaucoup rire et fort touchée; ensuite, quand j’ai voulu l’analyser, j’ai découvert une mine d’or sociologique et esthétique. Du grand art!"

"Mes enfants et moi même avons beaucoup aimé ce magnifique spectacle. Nous avons ri du début à la fin, bravo vraiment."

"One man show d'Akhlal Ismail, bourré de talents. Tu nous fait voyager du rire aux larmes… En abordant des thèmes très sérieux. Merci! Je recommande vivement."


Vidéos

Pas encore de vidéo sur ce spectacle


Images

Pas encore de galerie de photo sur ce spectacle


"J’ai voulu rendre hommage à mon père car il est venu du Maroc pour subvenir à nos besoins. D’ailleurs, il nous le dit souvent, 'tout ce que je fais, c’est pour vous'. Il était très malade mais rien ne l’arrêtait, il a toujours continué à travailler et a combattu son cancer, c’est donc une sorte d’hommage et de remerciement que j’ai voulu lui exprimer."


Pour en savoir plus

Pas encore de dossier sur ce spectacle

Top