Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

Si c'était à refaire

De Laurent Ruquier

Mise en scène de Daniel Hanssens - Une production de la Comédie de Bruxelles -

Retour à la page précédente

Toute la Presse de Si c'était à refaire


Laurent Ruquier, signe à la pointe du bistouri une pièce drôlement liftée. Rien n’est à retirer ou à retendre. Ses personnages sont délicieusement croqués...
Tout est blanc, ordonné et aseptisé dans la vie du Docteur Jouvence (impeccable Pascal Racan). Le seul hic, peut-être, est son épouse, une harpie vieillissante et excessivement jalouse (épatante Rosalia Cuevas). La maladie de sa secrétaire (une dame d’âge certain) voit débouler une jeunesse turbulente et un peu gaffeuse (une Laure Godisiabois diablement piquante et cocasse). Madame Carnot (épatante Nicole Valberg), joyeuse octogénaire, cliente régulière du ravalement de façades, qui veut sans cesse paraître quarante ans. Melle Frantini (impayable Caroline Lambert) qui, après un nez refait avec un morceau de hanche, désire désormais une poitrine qui puisse tenir dans les mains de son fiancé en remplacement de ses boutons de sonnette. L’actrice méconnue (Laurence d'Amelio) qui souhaite des lèvres pulpeuses pour qui sait, regonfler sa carrière raplapla.

Daniel Hanssens s’est entouré d’une solide équipe de comédiens, mieux de vrais complices qui s’amusent tout autant qu’ils jouent cette comédie joliment vitriolée. En ces temps de fêtes, n’hésitez donc pas à venir raffermir vos zygomatiques et détendre vos traits tristounettement affaissés par le morose quotidien et cela vous coûtera bien moins cher qu’une cure de Jouvence.

Muriel Hublet - Plaisir d'offrir - 2/12/2014

Durant les deux heures de la représentation, on bouscule nos zygomates. Ah les pauvres, elles en prennent un fameux coup!
Pascal Racan est parfait comme d'habitude. Et les cinq compédiennes sont drôlement affriolantes, aguichantes, émoustillantes. Et surtout de sublîmes actrices.
Une cure rafraîchissante qui raffermira les zygomatiques !

Roger Simons - Les Feux de la Rampe

Retour à la page précédente

Top