Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

My Fair Lady

George Bernad Shaw - Auteur - Biographie

Retour à la page précédente

image

Saint Joan (1923)

Son chef-d’œuvre est sans doute la pièce Sainte Jeanne. En tant que protestant, il aurait pu l’appeler, Jeanne d’Arc, mais non il la nomme Sainte Jeanne. Cette pièce a été jouée à Paris et à New York en 1923, alors que Jeanne d’Arc venait d’être canonisée en 1920 par le pape Pie IX. Bernard Shaw ne manquait pas du sens de l’opportunité et savait jouer avec l’actualité.

En quelques mots: Jeanne d'Arc elle-même, dans la Sainte Jeanne de Shaw, est avant tout une réaliste. Elle fut la première, en France, à mettre en pratique, dans la guerre, les méthodes réalistes de Napoléon, bien différentes de celles employées par la chevalerie de son époque, qui faisait du sport et était toujours en quête de rançon... Jamais Jeanne ne fut, même pour un moment, une jeune fille romanesque, comme tant de romanciers et d'auteurs dramatiques l'ont prétendu.

Elle était une vraie fille de la terre, avec l'opiniâtreté et le bon sens des paysans; comme eux elle acceptait sans idolâtrie et sans snobisme les grands seigneurs, les rois et les prélats. Elle percevait d'un coup d’œil jusqu'à quel point ils pouvaient lui servir individuellement...

La grande phrase de Jeanne est: «L’Église est dans les mains de Dieu, et non Dieu dans les mains de l’ Église.» 

Quelques autres exemples de ces œuvres engagées…

thm-img
Widower's
Houses

La maison des veufs
(1892)

thm-img
Mrs. Warren's Profession

La profeession de Mrs Warren (1893)

thm-img
The man
of Destiny

L'homme du Destin
(1897)

thm-img
Man and
Superman

L'homme et le surhomme (1903)

thm-img
Major
Barabara

La commandante Barbara (1905)

thm-img
Pygmalion
 

Pygmalion
(1913)

thm-img
Saint
Joan

Sainte Jeanne
(1923)

Menu My Fair Lady

Top