Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

My Fair Lady

George Bernad Shaw - Auteur - Biographie

Retour à la page précédente

image

Major Barbara (1905)

La pauvreté a également été un thème de cette pièce dans laquelle il décrit la pauvreté comme le plus grand des maux et le pire des crimes.

En quelques mots: L'histoire concerne une jeune femme idéaliste, Barbara Undershaft, qui aide les pauvres en tant que Major dans l'Armée du Salut à Londres. Pendant de nombreuses années, Barbara et ses frères et sœurs ont été éloignés de leur père, Andrew Undershaft, qui réapparaît maintenant comme un riche fabricant de munitions ayant réussi. Undershaft, le père, donne de l'argent à l’Armée du Salut, ce qui offense le Major Barbara, qui ne veut pas profiter de sa richesse «corrompue».

Cependant, le père fait valoir que la pauvreté est un problème pire que les munitions, et prétend qu'il fait plus pour aider la société en donnant à ses travailleurs des emplois et un revenu régulier que ne le fait le Major Barbara en leur donnant du pain et de la soupe. .

Shaw a écrit une préface à la publication de la pièce, dans laquelle il se moquait de l'idée que les organismes de bienfaisance ne devraient prendre de l'argent que de sources "moralement pures". Il souligne que les dons peuvent toujours être utilisés pour le bien, quelle que soit leur provenance, et cite un officier de l'Armée du Salut: «Ils prendraient l'argent du diable lui-même et ne seraient que trop heureux de le retirer de ses mains pour le donner à Dieu.»

Quelques autres exemples de ces œuvres engagées…

thm-img
Widower's
Houses

La maison des veufs
(1892)

thm-img
Mrs. Warren's Profession

La profeession de Mrs Warren (1893)

thm-img
The man
of Destiny

L'homme du Destin
(1897)

thm-img
Man and
Superman

L'homme et le surhomme (1903)

thm-img
Major
Barabara

La commandante Barbara (1905)

thm-img
Pygmalion
 

Pygmalion
(1913)

thm-img
Saint
Joan

Sainte Jeanne
(1923)

Menu My Fair Lady

Top