Tel:   0800 944 44
 graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

My Fair Lady

George Bernad Shaw - Auteur - Biographie

Retour à la page précédente

image

The Man of Destiny
(1895)

Dans ces premières pièces, la charge est féroce, mais la technique dramatique encore approximative. Cependant, très vite, Shaw s’oriente vers un art où la verve comique porte la satire sociale, comme L'Homme du destin, qui se moque avec talent de Bonaparte. Shaw traite d’ailleurs parfois l’Histoire avec une certaine irrévérence.

En quelques mots: 12 mai 1796, une auberge à Tavazzano. Après sa victoire à la bataille de Lodi, Napoléon mange son repas, travaille à ses projets et s’entretient avec l’aubergiste Giuseppe Grandi. Un lieutenant arrive avec une mauvaise nouvelle. Les dépêches qu'il apportait à l'empereur lui ont été volées par un jeune homme qui l’a dupé.

Napoléon dit qu'il sera arrêté pour manquement grave au devoir mais le lieutenant lui affirme qu'il peut reconnaître la voix du jeune homme qui l'a trompé. Une femme apparaît. Elle annonce qu'elle possède les dépêches qui ont été volées par son frère. Napoléon n'est pas convaincu. Il ordonne au lieutenant de sortir et demande à la femme de lui remettre les dépêches.

Une bataille d'esprits s'ensuit entre Napoléon et la femme, mais celle-ci finit par concéder et remettre les documents. Elle le met en garde et lui conseille de ne pas lire l'un des documents. Cette lettre affirme que l'épouse de Napoléon, Joséphine, avait eu une liaison avec Paul Barras. S'il l'on apprend que Napoléon a officiellement lu la lettre, il sera obligé de provoquer Barras en duel.

Napoléon, préoccupé par un scandale public, décide de prétendre que les dépêches ont été volées et pas retrouvées. Il rappelle le lieutenant et lui ordonne de retrouver les documents volés, sous peine d'être traduit en cour martiale.

Pour sauver le lieutenant de la disgrâce, la dame s'en va et se déguise en homme. Dès qu’elle réapparaît, le lieutenant reconnaît le "frère" qui l’a volé. Prétendant avoir des pouvoirs magiques, elle trouve les dépêches dans le manteau de Napoléon. Napoléon avoue qu'il a été victime d'une Anglaise et fait une série de commentaires sur la capacité de le Royaume-Uni à avoir un double visage: "Grand champion de la liberté et de l'indépendance nationale, il conquiert et annexe la moitié du monde et l'appelle la colonisation".

Napoléon donne à la femme la lettre non ouverte; elle le brûle. La femme défendait bien entendu les intérêts de Joséphine.

Quelques autres exemples de ces œuvres engagées…

thm-img
Widower's
Houses

La maison des veufs
(1892)

thm-img
Mrs. Warren's Profession

La profeession de Mrs Warren (1893)

thm-img
The man
of Destiny

L'homme du Destin
(1897)

thm-img
Man and
Superman

L'homme et le surhomme (1903)

thm-img
Major
Barabara

La commandante Barbara (1905)

thm-img
Pygmalion
 

Pygmalion
(1913)

thm-img
Saint
Joan

Sainte Jeanne
(1923)

Menu My Fair Lady

Top