Version francophone - Nerderlanstalige Versie 

EVENEMENT! Création mondiale en français
Don't cry for me Argentina!

Après le triomphe que vous avez réservé en 2015 à "La Mélodie du Bonheur", le Festival Bruxellons! créra à nouveau l'événement en proposant cet été à Bruxelles la Création MONDIALE en Français de "Evita", la célèbre comédie musicale retraçant la vie légendaire de Eva Peron. Toutes les histoires fantastiques racontées au sujet d’Eva Perón ne sont pas toutes vraies; mais toutes pourraient être vraies – elle était une femme extra-ordinaire. Quiconque écrit à son sujet n'a nul besoin d'exagérer pour donner un peu de couleur à son travail; le plus simple récit de sa courte vie contiendra suffisamment de matière pour faire froncer le plus sophistiqué des sourcils.

 Cliquez ici pour réserver on-line

 

En quelques mots

Eva Perón, la seconde épouse du dictateur argentin Juan Perón, est une légende comme il en existe peu. D'origine modeste, elle est devenue la femme la plus puissante de son pays et d’Amérique latine, mais surtout un puissant symbole d'espoir et de réussite pour des milliers d'Argentins. Haïe par l’aristocratie et suspecte pour l'armée, elle a été une étoile filante, morte d'un cancer à 33 ans. Il y a de nombreuses choses à admirer chez Eva Perón, la personne. Sa détermination à réussir malgré des obstacles presque insurmontables. Sa défense de la femme dans une société dominée par les hommes. Son soutien des classes populaires, dont elle est issue, dans une société très hiérarchisée. Son courage face à la maladie et à la mort. Et non des moindres, son apparence physique. Mais il est impossible de ne pas être dégoûté par de nombreux comportements du régime péroniste dont elle était le symbole assumé: la torture, la corruption, la tromperie et la mauvaise gestion d'un pays riche.

Distribution

CREATEURS
CompositeurAndrew Lloyd Webber
ParolierTim Rice
Mise en scèneDaniel Hanssens
Mise en scèneJack Cooper
Assistant mise en scèneSimon Paco
DramaturgeOlivier Moerens
Directeur musicalPascal Charpentier
Assitante à la direction musicaleJulie Delbart
ChorégrapheJoëlle Morane
ScénographeDimitri Shumelinsky
CostumièreFrançoise Van Thienen
Coach vocalFabrice Pillet
LumièreLaurent Kaye
Ingénieur du sonMarco Gudanski
MicrophonieXavier Gillis
AVEC
Eva PeronDeborah De Ridder
Juan PeronPhilippe d'Avilla
CheSteven Colombeen
MagaldiAntonio Interlandi
La maîtresseMaud Hanssens
EnsembleJolijn Antonissen
EnsembleNitya Fierens
Ensemble & Dance CaptainAlexia Cuvelier
EnsembleDamien Locqueneux
EnsembleTristan Chapelais
EnsembleGrégory Garell
EnsembleLaura Masci
EnsembleAnne Freshes
EnsembleMarie-Laure Coenjaerts
EnsembleKylian Campbell
EnsembleJoseph Laurent
EnsembleFloris Devooght
EnsembleOriane Hulin
EnsembleRomina Palmeri
EnsembleJulie Prayez
EnsembleClelia Moreau
EnsembleInes Bafdili
EnsembleChristian Louis-James
EnsembleBrian Papadimitriou
EnsembleRoland Bekkers
EnsembleGaétan Bergez
EnsembleFrancis Colignon
EnsembleJade Monaco
Chef d'orchestrePascal Charpentier
Clavier IJulie Delbart
Clavier IISébastien Maret
Clavier IIIThibault Dille
GuitareTom Peeters
GuitareJean-Pierre Froidebise
Basse et Basse acoustiqueCédric Raymond
Trompette et buglePauline Leblond
TromboneJulien Guilloux
BatterieToine Cnockaert
PercussionsPierre Quiriny
Une production du Festival Bruxellons!

Presse

Une idée fabuleuse, étonnante, nouvelle dans sa conception: monter cette « œuvre » en langue française. Du jamais vu à ce point! Avec l’accord d’Andrew Lloyd Webber. Une création mondiale en français pour la Belgique, c’est génial! Exaltant ! Et sublimement réussi.

Tout s’enchaîne avec compétence, virtuosité, passion, sans la moindre bavure. La mise en scène est fascinante, sans complication. Les comédiens évoluent sur le grand plateau avec finesse et subtilité. Remarquables harmonie et affinité! Sans oublier la chorégraphie très légère! 21 séquences qui s’enchaînent à un rythme fou!

La découverte d'une immense actrice, à la fois comédienne, chanteuse et danseuse: Deborah De Rider (Evita). Elle est entrée magnifiquement dans son personnage.Son interprétation est d'une grande finesse, d'une sensualité raffinée, et d'une belle sensibilité.Elle ne "joue" pas Evita. Elle est EVITA !

Roger Simons - Les Feux de la Rampe - 17 juillet 2016

Bruxelles peut être fière de cette première mondiale phénoménale. Ce qui a été créé ici en plein air frise l’inimaginable. Le chant, la danse et le jeu théâtral sont du plus haut niveau. Les très belles chorégraphies sont d’un niveau exceptionnel et pourtant tous les acteurs s’y collent. Andrew Lloyd Webber n’est pas connu pour ses partitions simples et à ce niveau aussi l’équipe fait preuve de pureté. La mise en scène est très réussie : il se déroule tellement de choses en scène qu’on n’en croit pas ses yeux.

La réalisation technique est un réel exploit : la qualité du son est encore meilleure que dans de nombreuses belles salles de théâtre multi-équipées. Le mélange des voix et de la magnifique musique de l’orchestre de onze pièces est sublime. Les 140 costumes sont tout à fait appropriés et dans l’esprit de l’époque.

Consulter article complet

Patrick Defort / Wesley Van der Veken - MusicalVibes - 15 juillet 2016

L’habileté de la mise en scène (…il y a un magicien aux commandes!), les fabuleuses chorégraphies de danses argentines, les costumes et les coiffures d’époque, les chœurs, la musique - les douze musiciens sont orchestrés par Pascal Charpentier - ont tout pour séduire et enchanter. Aucune distorsion dans la sonorisation, ce qui permet de suivre le moindre détail du texte, c’est une qualité rare pour un musical!

Foule assoiffée d’idéal, ce spectacle est pour vous. Les comédiens sont tous animés d’un enthousiasme délirant, et cela fait chaud au cœur! Ils ont, chacun à sa place, trouvé le parfait équilibre d’une production vivante et tonifiante.

Notre interprète préféré est ce Che (Steven Colombeen), le narrateur frémissant des désillusions en série qui met à nu toutes les tactiques manipulatrices. Un travail d’orfèvre que l’on suit avec jubilation.

Consulter article complet

Deashelle - Arts et Lettres - 25 juillet 2016

Ne boudons pas notre plaisir, cette création mondiale en français est tout à fait à la hauteur des attentes…

Debora De Ridder, star des plateaux musicaux en Flandre incarne une Evita très convaincante. Tour à tour, envoûtante et rongée d'ambition, charmeuse et avide de pouvoir, elle donne vie à Eva Duarte, la putain devenue la Madone du peuple argentin après son mariage avec Juan Peron. Sa voix est à la hauteur du personnage (…). A ses côtés Steven Colombeen joue les trublions. Son personnage du Che est le contre-pied du peuple argentin, celui qui refuse la pensée unique et qui montre les travers de la "Madone" Evita. Philippe d'Avilla (Juan Peron) et Antonio Interlandi (Magaldi, le premier amant de Eva Duarte), tiennent la rampe. On retiendra encore la très belle voix de la jeune Maud Hanssens (la jeune maîtresse de Peron évincée par Evita), dont la seule chanson est un ravissement aérien.

Consulter article complet

Laurent Fabri - L'Echo - 23 juillet 2016

Deborah De Ridder est impressionnante dans le rôle d’Eva, grâce à un vrai charisme et à un jeu incarné. Enfin, citons le talentueux Steven Colombeen qui nous offre un personnage du Che très convaincant: à la fois ironique vis à vis d’Evita et triste pour le destin de l’Argentine. On sent un grand travail de direction d’acteurs dans cette mise en scène réussie de Daniel Hanssens et Jack Cooper, assistés de Simon Paco.
La sonorisation est parfaite… Certaines salles parisiennes ont manifestement encore beaucoup de progrès à faire dans le domaine.

Consulter article complet

Tony Comédie - Paris

Vidéos

Pas encore de video sur ce spectacle

Photos

Pas encore de galerie de photo sur ce spectacle

En savoir plus

Pas encore de dossier sur ce spectacle