graphic logo  


L'événement culturel de l'été à Bruxelles!    

My Fair Lady

de Lerner & Loewe

Mise en scène: Jack Cooper et Simon Paco - Une coproduction de Bulles Production, Cooper Production et La Comédie de Bruxelles - 25 représentations ▪ du 11 juillet au 7 septembre 2019

Retour à la page précédente

Presse - Article complet


Bruxellons! offre une performance extraordinaire


...



My Fair Lady est l’une des œuvres les plus iconiques de Broadway. Adaptée de la pièce Pygmalion, la comédie musicale signée Lerner & Loewe (Brigadoon ; Camelot) était devenue à l’époque l’œuvre la plus jouée sur la célèbre avenue. Le spectacle raconte l’histoire d’Eliza Doolittle, une marchande de fleurs londonienne qui devient l’objet d’un pari entre deux amis, le Colonel Pickering et le Professeur Higgins. Ce dernier est persuadé qu’il peut faire passer la femme d’origine modeste pour une vraie lady lors d’un bal avec la haute société, simplement en lui donnant des leçons de diction. Même s’il méprise sa partenaire au départ, il se prend finalement d’affection pour elle. Malheureusement, il ne le réalisera que trop tard, quand Eliza Doolittle parvient à s’émanciper de son bienfaiteur et prend son envol.

Plus de 60 ans après sa création, Bruxellons! propose sa version en français de My Fair Lady sous les étoiles. Le festival avait déjà prouvé son amour pour la comédie musicale en mettant à l'honneur Evita, La Mélodie du Bonheur et Sunset Boulevard pendant ses précédentes éditions. Cette année, Bruxellons! a trouvé des comédiens de choix pour incarner le célèbre trio de My Fair Lady : Marina Pangos (Alice, La Comédie musicale ; Oliver Twist Le musical) dans le rôle d’Eliza Doolittle, François Langlois (La Cage aux Folles ; L'Auberge du Cheval Blanc) en Colonel Pickering, et Franck Vincent (Kiss me Kate ; Chance) pour incarner Henri Higgins. Ce dernier est d’ailleurs une tête connue de l’événement bruxellois, puisqu'il avait déjà été à l’affiche de Sunset Boulevard lors de la dernière édition.


Bruxellons! sait gâter son public. Sa production en plein air est splendide, avec un décor grandiose. Les chœurs et les chorégraphies sont réglées au millimètre dans une mise en scène simple et astucieuse. La traduction française de Stéphane Laporte, Jack Cooper et Simon Paco est d’une grande justesse. Un seul élément dérangeant est à noter : l’accent d’Eliza Doolittle, qui manque de cohérence. Dommage pour une pièce où la façon de parler des personnages et leurs origines sont au cœur de l’histoire.

Néanmoins, dès que l'héroïne perd son accent populaire, Marina Pangos livre une performance formidable. Cette dernière a souvent des airs de Laura Banenti (Gypsy ; She Loves Me), qui jouait le même rôle il y a encore quelques semaines à Broadway. La troupe qui accompagne la comédienne française est aussi d'un excellent niveau, à commencer par le duo Higgins et Pickering. C'est un régal de voir tous ces artistes sur scène pour ces près de trois heures de spectacle. Une mention spéciale pour les performances de Janine Godinas (La vie devant soi ; Un grand amour) et Daniel Hanssens (Le diner de cons ; Evita), qui incarnent respectivement Mrs Higgins et Alfred Doolittle.


Malgré le caractère misogyne de My Fair Lady qu’aucune version ne pourra gommer, à moins de réécrire le livret, Bruxellons! offre une performance extraordinaire. Que l’on aime ou non l’œuvre de Lerner & Loewe, le festival émerveillera à coup sûr son public par la qualité de sa production. A voir absolument si vous êtes à Bruxelles cet été !

Philémon Heutte - Musical Avenue (Paris) - 29 juillet 2019

Lien vers le site extérieur:

Retour à la page précédente

Menu

Top