Opérette (1911)


Musique: Victor Herbert
Paroles: George V. Hobart
Livret: George V. Hobart
Production à la création:

"When Sweet Sixteen" de Victor Herbert n'a tenu l'affiche que 12 soirs décevants lors de sa création. Et aucune de ses chansons n’est devenue un succès. Les critiques aimaient généralement sa partition mais estimaient que le livret de George V. Hobart ruinait toute l’entreprise.

Le complot portait sur un couple nouveau-riche déterminé à marier sa fille : a) le père veut qu’elle se marie avec quelqu'un de riche; b) la mère veut qu’elle se marie avec un noble; c) la fille rencontre un jeune secrétaire qui écrit un livre sur les nouveaux riches.
Les mauvaises langues ont rajouté qu'il fallait que le public ne comprenne rien…

Les critiques se sont acharnés sur le livret de Hobart. Le New York Sun a déclaré que « personne dans l’auditoire ne pouvait tout à fait comprendre de quoi on parlait »; le New York Tribune a déclaré que le livret ne « démentait pas son titre » parce qu’il comportait « toutes les preuves d’avoir été écrit par l’auteur quand il avait seize ans »; et Brooklyn Life a décidé que le titre était vide de sens et le spectacle aurait tout aussi bien pu être appelé "The Lost Laundry Check" ou "The Linoleumville Tragedy". Dur!

1 When sweet sixteen peut-être considéré comme un Flop musical



Aucun dossier informatif complémentaire concernant When sweet sixteen



 Pas encore de video disponible pour ce spectacle