Musical (1936)


Musique: Kurt Weill
Paroles: Paul Green
Livret: Paul Green
Production à la création:

La diatribe contre la guerre Johnny Johnson est la première partition écrite directement pour Broadway par Kurt Weill (Die Dreigroschenoper - The Threepenny Opera - L'Opéra de quat'sous ()) avait été créée en Allemagne en 1928). La pièce de Paul Green avec la musique de Kurt Weill était tout sauf traditionnelle. Elle a proposé une variété de méthodes pour incorporer la musique dans une intrigue un peu picaresque parsemée de techniques de mise en scène expressionnistes et brechtiennes. Il y avait des numéros de comédie musicale à l’ancienne, des chansons avec de brèves bribes de paroles, des séquences orchestrales qui fonctionnaient comme de la musique de fond et des numéros interprétés par des chanteurs hors scène. Le personnage-titre (joué par Russell Collins) chantait à peine, tandis que d’autres avaient une chanson avant de disparaître de l’histoire!

Johnny Johnson est un jeune Américain naïf et innocent qui se retrouve à combattre la guerre pour mettre fin à toutes les guerres sur les champs de bataille de l’Europe pendant la Première Guerre mondiale. Quand le jeune pacifiste pulvérise des gaz hilarants sur les hauts fonctionnaires militaires, Il est enfermé dans un asile de fous où lui et d’autres fantasment qu’ils sont des représentants de la SDN (Société des Nations – une sorte d'ONU de l'époque). Johnny est finalement libéré et rentre chez lui où il fabrique des jouets non agressifs pour enfants. Et pendant ce temps, le monde se prépare pour la prochaine guerre.

Synopsis complet en anglais   


D’après le roman satirique de Jaroslav Hašek The Good Soldier Švejk.

Dans la Première Guerre mondiale, «Johnny Johnson» est le nom qui a le plus souvent figuré sur les listes des victimes aux États-Unis. Johnny Johnson semblait par conséquent être le titre logique du musical pacifiste de Paul Green et Kurt Weill (son premier musical américain).

Weill avait fui l’Allemagne nazie au plus fort de sa gloire, presque exclusivement due à une seule œuvre: son Opéra de quat'sous () écrit avec Bertolt Brecht. Weill se rendit à New York pour composer la partition de The Eternal Road, un vaste spectacle dépeignant l’histoire des Juifs. Mais quand ce projet a pris du retard, il a reçu une invitation d’une source improbable: le The Group Theatre, une cellule de disciples de Stanislavski, positionnée politiquement très à gauche, qui consacrait son travail au drame avec signification sociale dans la tradition du Théâtre d’Art de Moscou. Le The Group Theatre a existé de 1931 à 1941. Les facteurs principaux de ce groupe furent la guerre imminente, l'attrait de la gloire et de la fortune à Hollywood, le manque de financement institutionnel et les frictions interpersonnelles. Il inspirera fortemment l'Actors Studio d'après-guerre.

En guise de modèle pour leur projet de musical, Green et Weill se sont penchés sur le grand roman satirique de Jaroslav Hasek Le bon soldat Schweik, mais l’accouchement de leur bébé au sein du The Theatre Group a été très complexe et entraîné des douleurs majeures.

Johnny Johnson a finalement ouvert au 44e Street Theatre le 19 novembre 1936 proclamant haut et fort les ambitions belliqueuses d'Hitler alors que ce dernier était presque déjà depuis quatre ans au pouvoir. Le musical ne s'est joué que 68 représentations. La distribution comprenait Russell Collins (Johnny) et Phoebe Brand (Minny Belle), mais aussi Luther Adler, Morris Carnovsky, Lee J. Cobb, Curt Conway, John Garfield, Elia Kazan, Robert Lewis et Sandy Meisner dans les rôles de soutien.

Une production de 1956 est présentée Off-Broadway au Little Carnegie Playhouse du Carnegie Hall. Il a été mis en scène par Stella Adler avec entre autres James Broderick (Johnny Johnson) et Gene Saks dans le role du psychiatre fou. Le musical s'est joué du 21 au 28 octobre 1956.

En 1971, un revival est produit à Broadway à l'Edison Theatre. Après dix avant-premières, il fermera le soir même de la première, le 11 avril 1971. Ce revival était mis en scène par José Quintero et chorégraphié par Bertram Ross. La distribution comprenait Ralph Williams (Johnny) et Alice Cannon (Minny Belle).

La pièce a été mise en scène par la Royal Shakespeare Company du 6 au 15 août 1986 à l'Almeida Theatre à Londres dans une mise en scène de Paul Marcus. Le casting était composé de Clive Mantle, Tina Marian, Michael McNally, Keith Osborn, Juliet Stevenson, Graham Turner et Andrew Yeats.


Acte I
Opening (Bela Lublov, Gypsy Band)
“Bucharest” (Lillion Clark, Daniel Harris)
“Lady in the Window” (Lillion Clark, Daniel Harris, Gypsy Band)
“Just Hello” (Carl Brisson, Lillion Clark, Daniel Harris, Gypsy Singers, Gypsy Band)
“Moonlight and Violins” (Ruth Weston, Carl Brisson)
“Lady in the Window” (reprise) (Carl Randall, Ensemble, Gypsy Band)
“Two Ladies and a Man” (Ruby Mercer, Ensemble, Gypsy Band)
“You Are All I’ve Wanted” (Carl Brisson)
“Waltz Fantasie” (Nitza Vernille, Carl Brisson)
“Waltz Fantasie” (reprise) (Carl Brisson)
“How Could a Fellow Want More” (June Havoc, Jack Sheehan)
“No Use Pretending” (Ruby Mercer, Carl Brisson)
“Hear the Gypsies Playing”(Ruby Mercer, Gypsy Band)
“Just Hello” (reprise) (Carl Brisson)
Fi- nale Act One (Ruby Mercer, Carl Brisson)

Acte II
“Shadows” (Lillion Clark)
“When a Girl Forgets to Scream” (Carl Brisson)
“Blame It All on the Night” (Ruby Mercer, Carl Brisson)
“Moonlight and Violins” (reprise) (Ruby Mercer, Carl Brisson)
“You Are All I’ve Wanted” (reprise) (Carl Brisson)
“No Use Pretending” (reprise) (Ruby Mercer, Lillion Clark)
Dance (Carl Brisson, Helen Gray)
Finale Act Two (Company)

Aucun dossier informatif complémentaire concernant Johnny Johnson


Version 1

Johnny Johnson (1936-11-44th Street Theatre-Broadway)

Type de série: Original
Théâtre: 44th Street Theatre (Broadway - Etats-Unis)
Durée : 1 mois 4 semaines
Nombre : 68 représentations
Première Preview : jeudi 19 novembre 1936
Première : jeudi 19 novembre 1936
Dernière : samedi 16 janvier 1937
Mise en scène : Lee Strasberg
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Bob Lewis (The Mayor, French Premier), Tony Kraber (The Editor, Private Harwood, Brother Theodore), Phoebe Brand (Minny Belle Tompkins), Roman Bohnen (Grandpa Joe, American Commander-in-Chief, Brother Claude), Will Lee (A Photographer, Private Goldberger), Curt Conway (A Boy, Private Patrick O’Day, Brother William), Russell Collins (Johnny Johnson), Grover Burgess (Anguish Howington), Susanna Senior (Aggie Tompkins), Sanford Meisner (Captain Valentine), Lee J. Cobb (Doctor McBray, A French Major-General, Brother George), Art Smith (Sergeant Jackson, A Doctor, Brother Thomas), Eunice Stoddard (A Camp Doll), Albert Van Dekker (later known as Albert Dekker) (Corporal George, Brother Hiram), William Challee (Private Fairfax, A Doctor), Elia Kazan (Private Kearns, Doctor Frewd), Herbert Ratner (Private Svenson, Military Policeman, An Attendant), Joseph Pevney (A West Point Lieutenant), Luther Adler (An English Sergeant, Belgian Major-General, Brother Henry), Judson Hall (A British Soldier), Jules (later, John) Garfield (Johann Lang), Paula Miller (A French Nurse), Paul Mann (An Orderly, German Priest), Ruth Nelson (A Sister from the O.D.S.D.L.D.), Morris Carnovsky (Chief of the Allied High Command. Doctor Mahodan), Orrin Jennings (His Majesty the King), John Most (British Commander-in-Chief), Thomas C. Kennedy (Scottish Colonel), Jack Saltzman (A Liaison Officer), Alfred Saxe (American Priest), Kate Allen (Doctor Mahodan’s Secretary), Robert Joseph (Brother Jim), Eddie Ryan Jr. (An Attendant), Peter Ainsley (Soldier), James Blake (Soldier), Judson Hall (Soldier)

Version 2

Johnny Johnson (1956-10-Carnegie Hall Playhouse-New York)

Type de série: Revival
Théâtre: Carnegie Hall Playhouse (New-York - Etats-Unis)
Durée : 1 semaine
Nombre :
Première Preview : dimanche 21 octobre 1956
Première : dimanche 21 octobre 1956
Dernière : dimanche 28 octobre 1956
Mise en scène : Stella Adler
Chorégraphie : Robert Joffrey
Producteur :
Avec : Rosemary O'Reilly (Minny Belle Tompkins), Maurice Edwards (Grandpa Joe), James Broderick (Johnny Johnson), Logan Ramsey (Captain Valentine), Charles Tyner (Dr. McBray), Robert Minford (An English Sergeant), Edward Printz (Johann Lang), Elizabeth Parrish (A French Nurse), Gene Saks (Dr. Mahodan), Sidney Armus (His Honor)

Version 3

Johnny Johnson (1971-04-Edison Theatre-Broadway)

Type de série: Recréation
Théâtre: Edison Theatre (Broadway - Etats-Unis)

Durée :
Nombre : 10 previews - 1 représentations
Première Preview : jeudi 01 avril 1971
Première : dimanche 11 avril 1971
Dernière : dimanche 11 juillet 1971
Mise en scène : José Quintero
Chorégraphie : Bertram Ross
Producteur :
Avec : Ralph Williams (Johnny Johnson), Alice Cannor (Minny Belle Tompkins), Paul Michael (Mayor/Pvt. Fairfax/Amer. Cmdr./Brother Thomas), June Helmen (Miz Smith/French Nurse), Bob Lydiard (Photographer/Sniper), Christopher Klein (Messenger/Howington, Jr.), James Billings (Grandpa Joe/Pvt. Goldberger/Chief/Dr. Mahodan), Gordon Minard (Howington/Pvt. Harwood), Charlotte Jones (Aggie/Sister/Miss Newro), Norman Chase (Capt. Valentine)
Commentaires : Following disastrous notices, it opened and closed on the same night (after ten previews).

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle