Théâtre (1925)


Musique:
Paroles:
Livret: Noël Coward
Production à la création:

La pièce se déroule dans l’appartement londonien de Frederick et Julia Sterroll en 1925.

Acte I
Deux jeunes hommes, Frederick Sterroll et William Banbury, partent en voyage pour faire du golf, laissant leurs femmes s’amuser du mieux qu’elles peuvent. Leurs deux épouses ont chacune reçu une carte postale de Maurice Duclos, dont elles étaient amantes avant leur mariage. Il les prévient qu’il se rend à Londres et espère pouvoir les voir prochainement. Incertaines de pouvoir résister au charme puissant de Maurice, elles décident de partir avant son arrivée, mais au moment où elles sont sur le point de partir, valises à la main, la sonnette sonne...

Acte II
Ce n’est pas Maurice qui a sonné à la porte mais le plombier! Les deux femmes décident d’affronter la prochaine rencontre. En attendant nerveusement l’arrivée de Maurice, elles boivent de nombreux cocktails et du champagne. Leur vieille rivalité de jadis pour l’amour de Maurice refait surface. Elles commencent à se chamailler mais cela débouche vite sur une énorme dispute. A la fin de l’acte II, Maurice n’est toujours pas apparu et Julia a ordonné à Jane de sortir quitter l’appartement.

Acte III
Le lendemain matin, Julia imagine à tort que Jane est partie avec Maurice. En colère, Julia parle à William de la supposée liaison de sa femme. Jane, quant à elle, après avoir passé la nuit innocemment seule à l’hôtel, conclut que Julia et Maurice sont partis ensemble, et elle raconte à Frederick ses soupçons. Maurice arrive enfin, et rassure (presque) les maris que personne n’est parti avec personne, et qu’il n’y a rien à craindre. Il a pris l’appartement au-dessus des Sterrolls, et invite les deux couples à venir le voir. Les hommes déclinent, et Maurice escorte Julia et Jane à son appartement. Pour finir, les voix des trois chantent une chanson d’amour sentimentale; les maris échangent des regards paniqués et se précipitent en haut.


Création à Londres
En 1924, Coward récolte son premier grand succès en tant qu’auteur dramatique avec The Vortex et consolide celui-ci en mars 1925 avec la Revue On with the Dance. Sa comédie Fallen Angels avait déjà suscité l’intérêt de Gladys Cooper, qui voulait produire la pièce, et y jouer avec Madge Titheradge. Malheureusement les engagements des deux actrices empêchèrent toute concrétisation. Ce n’est qu’avec le succès de The Vortex que d’autres producteurs se sont empressés de vouloir présenter les œuvres existantes du dramaturge, dont Hay Fever et Easy Virtue, ainsi que Fallen Angels.
Fallen Angels a été choisi par Marie Lohr et son mari Anthony Prinsep, qui géraient à deux le Globe Theatre sur Shaftesbury Avenue à Londres. Ils l’ont imaginé comme un véhicule pour Margaret Bannerman, une star populaire du West End. Le premier problème fut d’obtenir une autorisation du censeur du théâtre, le Lord Chamberlain, dont l’approbation était requise pour toute présentation théâtrale publique. Un fonctionnaire du bureau de Lord Chamberlain a conseillé que l’autorisation soit refusée au motif que la morale légère des deux principaux personnages féminins «causerait un trop grand scandale». Le Lord Chamberlain (Lord Cromer) n’a pas suivi l’avis de son subordonné: «Je considère que tout cela est une comédie tellement surréaliste, qu’après quelques modifications dans le dialogue, cela peut passer.»
Quatre jours avant la Première, Margaret Bannerman tomba malade, et Tallulah Bankhead la remplaça en catastrophe. La pièce a ouvert au Globe le 21 avril 1925 où elle s’est jouée 158 représentations jusqu’au 29 août 1925.

Création à l’étranger et reprises au Royaume-Uni
La pièce a été présentée à Broadway en 1927.
Sous le titre Le Printemps de Saint-Martin, la pièce est présentée à Paris en 1928 et de nouveau en 1945.
Fallen Angels a été repris à Londres en 1949, avec Hermione Gingold et Hermione Baddeley comme épouses.
Dans une production de Broadway en 1956, Nancy Walker et Margaret Phillips ont joué Julia et Jane.
Joan Greenwood et Constance Cummings ont participé à une reprise dans le West End en 1967.
En 2000, Felicity Kendal et Frances de la Tour ont joué les épouses dans une production à l’Apollo Theatre de Londres.

Adaptations télévisuelles et radiophoniques
Une adaptation télévisée de la pièce a été diffusée par la BBC en 1963, avec Ann Morrish et Moira Redmond comme Julia et Jane. La radio de la BBC a présenté une production en avril 1973, un mois après la mort de l’auteur. Julia a été jouée par Mary Wimbush et Jane par Isabel Dean.
L’année suivante, une nouvelle adaptation télévisée d’Anglia Television met en vedette Susannah York dans le rôle de Julia et Joan Collins dans celui de Jane.


Aucun dossier informatif complémentaire concernant Fallen Angels


Version 1

Fallen Angels (1925-08-Globe Theatre-Londres)

Type de série: Original
Théâtre: Gielgud Theatre (Londres - Angleterre)
Durée : 4 mois 1 semaine
Nombre :
Première Preview : Inconnu
Première : mardi 21 avril 1925
Dernière : samedi 29 août 1925
Mise en scène :
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Tallulah Bankhead, Arthur Wellesley, Edna Best, Gerald Ames, Mona Harrison, Austin Trevor

Version 2

Fallen Angels (1927-12-49th Street Theatre-Broadway)

Type de série: Original Broadway
Théâtre: 49th Street Theatre (Broadway - Etats-Unis)
Durée : 1 mois
Nombre : 36 représentations
Première Preview : Inconnu
Première : jeudi 01 décembre 1927
Dernière : dimanche 01 janvier 1928
Mise en scène :
Chorégraphie :
Producteur :
Avec : Fay Bainter, Gordon Ash, Estelle Winwood, Gerald Hamer, Eileen Beldon, Luis Alberni

Version 3

Fallen Angels (1956-08-Playhouse Theatre-Broadway)

Type de série: Revival
Théâtre: Playhouse Theatre (Broadway - Etats-Unis)
Durée : 6 mois 3 semaines
Nombre :
Première Preview : Inconnu
Première : mardi 17 janvier 1956
Dernière : samedi 11 août 1956
Mise en scène :
Chorégraphie :
Producteur :

 Pas encore de video disponible pour ce spectacle