Fin des années '80: chef d'oeuvres?

The Phantom of the Opera

Joué depuis septembre 1986 à Londres au Her Majesty’s Theatre, pour beaucoup, The Phantom Of The Opera   est et restera le chef d’œuvre absolu d’Andrew Lloyd Webber.

Le fameux masque symbole du musical The Phantom of the Opera mais qui n'a rien à voir avec le masque porté en scène par le Fantôme....

Tiré d’un roman de Gaston Leroux, basé sur un personnage ayant réellement existé (un des architectes de l’opéra Garnier de Paris), l’histoire raconte l’ascension d’une jeune choriste devenue première chanteuse de l'opéra, grâce à l’aide d’un personnage mystérieux hantant l’opéra et n’hésitant pas à tuer pour arriver à ses fins: le "Fantôme de l'Opéra".

Michael Crawford et Sarah Brightman

Quoi qu'il en soit, le The Phantom of the Opera   est plus qu’un simple musical, c’est une lettre d’amour enflammée d’Andrew Lloyd Webber, le compositeur, à Sarah Brightman, jeune chanteuse, qui sous son influence est devenue une grande chanteuse, entre musique pop et chant lyrique. Simple choriste sur Cats  , Sarah Brightman reprend bientôt le rôle principal de Song & Dance   sans convaincre le public, à l’époque où elle est encore sa maîtresse. Après avoir officialisé leur union, Requiem   la révèle au grand public avec le hit Pie Jesu. Mais c’est avec le The Phantom Of The Opera que Sarah Brightman fait son entrée dans la cour des grands, mettant tout le monde d’accord en réussissant ce tour de force que constitue le rôle de Christine Daaé.

Une ébauche du premier acte a été présentée au Sydmonton Festival de 1985, avec Colm Wilkinson (futur star de la production de Toronto) dans le rôle du Fantôme, Sarah Brightman dans celui de Kristin (qui deviendra Christine plus tard) et Clive Carter (futur membre du London cast) jouera Raoul. Le Masque du Fantôme dans cette version couvrait l'ensemble du visage pendant tout le spectacle, occultant la vision de l'acteur et atténuant sa voix. Björnson a alors conçu le demi-masque désormais emblématique pour le remplacer, et une séquence où le Fantôme se démasque a été rajoutée.

The Phantom of the Opera   a commencé ses previews le 27 septembre 1986 au Her Majesty's Theatre de Londres, dans une mise en scène de Hal Prince (qui avait déjà tenu ce rôle sur Evita  ), puis a ouvert le 9 octobre. Les chorégraphies étaient signées par Gillian Lynne. Michael Crawford a créé le rôle du Fantôme, Sarah Brightman celui de Christine et Steve Barton celui de Raoul. Ce spectacle se joue toujours aujourd'hui dans le même théâtre…

Le 23 octobre 2010, The Phantom of the Opera   a fêté sa 10.000ème représentation. The Phantom of the Opera   est actuellement le deuxième musical ayant le plus de représentation dans le West End (après Les Misérables  ) et troisième au classement tous spectacles confondus, derrière The Mousetrap d'Agatha Christie (plus de 60 ans sans interruption).

Pour le 25ème anniversaire, trois représentations en semi-concert ont été jouées au Royal Albert Hall les 1et et 2 octobre 2011 et projetée en direct dans les cinémas dans le monde entier. La distribution comprenait Ramin Karimloo comme le Fantôme, Sierra Boggess comme Christine et Hadley Fraser comme Raoul. En mars 2012, une nouvelle production avec une nouvelle mise en scène de Laurence Connor a commencé un UK Tour pour commémorer le 25e anniversaire de l'œuvre, avec John Owen-Jones et Earl Carpenter alternatant dans le rôle du Fantôme, avec Katie Hall comme Christine et Simon Bailey comme Raoul.

A Broadway, The Phantom of the Opera   a commencé ses previews au Majestic Theatre le 9 janvier 1988 et a ouvert le 26 janvier. Michael Crawford, Sarah Brightman et Steve Barton ont repris leurs rôles respectifs de la création du West End.

La production se joue toujours aujourd'hui au Majestic Theatre, où il est devenu le musical le plus joué de tous les temps à Broadway, dépassant le second de 3.000 représentations!!!! Il a dépassé les 10.000 représentations le 11 février 2012 et le 26 janvier 2013, la production a célébré son 25ème anniversaire.

Puisqu'on parle de phénomène, de records, la recette totale estimée dans le monde entier de The Phantom of the Opera    dépasse les 6 milliards de dollars (le plus élevé dans l'histoire) dont 845 millions de dollars rien qu'à Broadway (dépassé seulement par Lion King  ). The Phantom of the Opera    est le divertissement ayant receuilli la plus grande recette à ce jour. En 2011, au moment où le musical fêtait ses 25 ans, il avait été vu par plus de 130 millions de personnes dans 145 villes et dans 27 pays…

Panneau sur le toit du théâtre du Phantom Of The Opera à New York en 2005

Même si certains ne trouvent pas qu'il s'agit d'un chef d'œuvre, il faut avouer qu'il s'agit d'un réel phénomène. Et une vraie question se pose: que faire après cela?


Cricket

Tim Rice et Andrew Lloyd Webber vont se retrouver pour créer un nouveau musical. Le dernier datait de plus de 10 ans: Evita. Qu'est qui fait qu'il se remette au travail? La réponse est simple: une commande. Et une commande que l'on ne peut refuser: une commande la Reine Elisabeth II pour son 60ème anniversaire.

Le Prince Edward, fils cadet de la Reine, a donc commandé un court musical à Lloyd Webber et Rice pour le 60ème anniversaire de sa mère. Le cricket était un des loisirs préférés de Tim Rice – il avait d'ailleurs un terrain de cricket à son domicile et avait sa propre équipe de cricket – et Rice a été passionné par cette commande de musical sur le sport national de l'Angleterre. Rice a utilisé des noms réels du monde du cricket pour ses personnages, augmentant le côté léger et parodique du musical. Le duo a créé musical pince-sans-rire de 25 minutes pour la Reine. Cricket est un musical "sung-through" (ce qui signifie chanté d'un bout à l'autre, dialogue parlé), ce qui est rare chez Lloyd Webber ou Rice.

Le spectacle a été créé le 18 juin 1986 au château de Windsor, dans une mise en scène de Trevor Nunn, avec Ian Charleson, Sarah Payne, John Savident. Les musiciens étaient membres entre autres du Colosseum II (l'ensemble qui avait joué Variations). La représentation au château de Windsor a été très bien accueillie. Deux représentations ont suivi. La première s'est déroulée au Festival de Sydmonton le 15 juillet 1986. L'autre suivit en novembre 1986, lors d'une soirée de charité pour une œuvre soutenue par Tim Rice, les Lord's Taverners Ball. Et, ce jour-là, Tim Rice a joué le rôle le joueur de cricket Wittering, vêtu de son uniforme du Heartaches Cricket Club. Il n'y a plus eu de représentation de Cricket depuis lors.

En fait, Lloyd Webber a utilisé au moins cinq mélodies de Cricket dans son musical Aspects of Love (1989). Cela signifie que Cricket, qui avait été très bien reçu lors de ces trois représentations, n'avait plus aucun avenir possible, ce qui n'a pas du tout fait plaisir à Tim Rice. Cela n'a pas traumatisé Lloyd Webber, puisqu'il a encore utilisé d'autres thèmes de Cricket dans Sunset Boulevard (1993).


Aspects of love

Grâce au The Phantom Of The Opera, Andrew Lloyd Webber est considéré comme une personnalité artistique intouchable, du moins en Angleterre. Après l'intermède Cricket, il se remet à travailler sur un ancien projet, Aspects Of Love d’après le roman de David Garnett.

Lloyd Webber avait commencé à s'intéresser à Aspects of Love lorsque, en 1979, lui et Tim Rice avaient été approchés pour écrire quelques chansons pour un projet de film tiré du roman. Cela n'avait débouché sur rien de concret, mais Lloyd Webber avait découvert une œuvre qui l'avait touché.

Après l'expérience Cats Trevor Nunn lui avait écrit les paroles du sublime Memory, il se tourne naturellement vers ce dernier pour travailler sur son futur musical, Aspects of Love. En 1983, ils ont présenté une sorte de cabaret avec des chansons qu'ils avaient écrites, mais cela n'alla guère plus loin. Lloyd Webber fut absorbé par la création de The Phantom of the Opera et de Cricket.

Cinq ans après cette première présentation, Andrew Lloyd Webber s'est replongé sérieusement sur le projet. Il s'est entouré cette fois du parolier Don Black, avec qui il avait collaboré sur Tell Me on a Sunday, secondé par Charles Hart, le tout jeune parolier qui avait travaillé sur The Phantom of the Opera. En ce qui concerne la composition, il n'a pas hésité à reprendre cinq mélodies écrites pour Cricket.

Le spectacle a été créé dans le West End, au Prince of Wales Theatre, dans une mise en scène de Trevor Nunn et une chorégraphie de Gillian Lynne. Il a ouvert le 17 avril 1989 et s'est joué 1.325 représentations. Un succès? Oui, pour la plupart des créateurs. Trois ans dans le West End, c'est un succès. Mais pour Lloyd Webber? N'oublions pas qu'à ce moment-là se jouent à Londres simultanément trois musicals de Lloyd Webber (et ce pendant encore plus de dix ans): Cats, Starlight Express et The Phantom of the Opera. S'en rajoute donc un quatrième … C'est beaucoup! Inimaginable aujourd'hui. Avec n'importe quel compositeur.

Il est évident qu'Andrew Lloyd Webber a écrit ce musical pour Sarah Brightman. Mais… Pour continuer à soutenir la carrière de sa femme, Lloyd Webber a voulu qu'elle crée, avec Michael Crawford, les rôles principaux du Phantom of the Opera à Broadway. Mais cela a été refusé par l'American Actors' Equity Association (syndicat américain protégeant les artistes) suivant la règle suivante: un artiste non-américain ne peut être engagé aux Etats-Unis s'il prend la place d'un artiste américain sauf s'il est une star internationale. Ce qui n'est pas le cas de Sarah Brightman. Lloyd Weber refuse alors d'ouvrir The Phantom of the Opera aux Etats-Unis. Un compromis sera trouvé: Sarah Brightman et Michael Crawford pourront créer The Phantom of the Opera à Broadway à condition que deux américains créent le prochain Lloyd Webber à Londres! C’est ainsi que le rôle de Rose a été créé par Ann Crumb. Roger Moore avait été casté pour le rôle de George Dillingham, mais conscient de ses limites vocales, il a abandonné le spectacle deux semaines avant la première preview. Kevin Colson reprendra le rôle en catastrophe. Michael Ball - jeune star qui venait d'enchaîner la création du rôle de Marius dans Les Misérables avec la reprise du rôle de Raoul dans The Phantom of the Opera, quand les créateurs sont partis à Broadway - créera le troisième rôle principal, celui d'Alex. En trois musicals, Michael Ball allait passer d'illustre inconnu à celui de star mondiale. Après avoir créé The Phantom of the Opera à Broadway, Sarah Brightman reprendra le rôle de Rose à Londres, même si à ce moment-là Sarah et Andrew avaient divorcé.

Le spectacle fut créé à Broadway au Broadhurst Theatre le 8 avril 1990, avec la même équipe créative et une grande partie de la distribution originale de Londres. Mais il a fermé très vite - pour Lloyd Webber du moins -, le 2 mars 1991 après 377 représentations et 22 previews. Oui, moins d'un an. A son échelle, il s'agit bien d'un échec.

Les critiques furent très dures avec le spectacle:

On se demande si Aspects of Love est un musical écrit pour des gens.

Frank Rich - New York Times

A la fermeture du musical, l'investissement total de 8 millions de dollars a été perdu, ce qui, selon le New York Times, fait est peut-être le plus grand flop dans l'histoire de Broadway. Il y a eu pire depuis, mais Lloyd Webber vient de vivre son premier terrible échec d'envergure, car nous ne sommes plus à l'époque de Jeeves. Le début d'une autre ère?